Bienvenue sur le site du Diocèse d'Ajaccio

Messes diocésaines

Démarche pour voir une Messe diocésaine en direct sur le site diocésain

La Quête en ligne !

En ces temps troublés et malgré le confinement, la vie chrétienne continue.
Nous nous efforçons de vous donner les moyens de prier en communion les uns avec les autres.
Vous souhaitez continuer à soutenir votre Eglise depuis chez vous ? 

Rien de plus simple grâce à l’application La Quête ou en passant par le site jedonnealeglise !

Communiqués

Éditos de l'évêque

Prenez le temps de prier...

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 13, 1-23)

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison,
et il était assis au bord de la mer.
Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes
qu’il monta dans une barque où il s’assit ;
toute la foule se tenait sur le rivage.
Il leur dit beaucoup de choses en paraboles :
« Voici que le semeur sortit pour semer.
Comme il semait,
des grains sont tombés au bord du chemin,
et les oiseaux sont venus tout manger.
D’autres sont tombés sur le sol pierreux,
où ils n’avaient pas beaucoup de terre ;
ils ont levé aussitôt,
parce que la terre était peu profonde.
Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé
et, faute de racines, ils ont séché.
D’autres sont tombés dans les ronces ;
les ronces ont poussé et les ont étouffés.
D’autres sont tombés dans la bonne terre,
et ils ont donné du fruit
à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.
Celui qui a des oreilles,
qu’il entende ! »
    Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent :
« Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
Il leur répondit :
« À vous il est donné de connaître
les mystères du royaume des Cieux,
mais ce n’est pas donné à ceux-là.
À celui qui a, on donnera,
et il sera dans l’abondance ;
à celui qui n’a pas,
on enlèvera même ce qu’il a.
Si je leur parle en paraboles,
c’est parce qu’ils regardent sans regarder,
et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre.
Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe :
Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas.
Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
Le cœur de ce peuple s’est alourdi :
ils sont devenus durs d’oreille,
ils se sont bouché les yeux,
de peur que leurs yeux ne voient,
que leurs oreilles n’entendent,
que leur cœur ne comprenne,
qu’ils ne se convertissent,
– et moi, je les guérirai.

Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient,
et vos oreilles puisqu’elles entendent !
Amen, je vous le dis :
beaucoup de prophètes et de justes
ont désiré voir ce que vous voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu.
    Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.
Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre,
le Mauvais survient
et s’empare de ce qui est semé dans son cœur :
celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.
Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux,
c’est celui qui entend la Parole
et la reçoit aussitôt avec joie ;
mais il n’a pas de racines en lui,
il est l’homme d’un moment :
quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole,
il trébuche aussitôt.
Celui qui a reçu la semence dans les ronces,
c’est celui qui entend la Parole ;
mais le souci du monde et la séduction de la richesse
étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.
Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre,
c’est celui qui entend la Parole et la comprend :
il porte du fruit
à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »

     Acclamons la Parole de Dieu.

L'actu en vidéos

Lisons la Parole de dieu ! 4/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 4/4

Lisons la Parole de Dieu ! 3/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 3/4

Lisons la parole de Dieu ! 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 1/4

Lisons la Parole de Dieu ! 1/4

Introduction à l'oraison 5/5

Introduction à l'oraison 4/5

Évêché d'Ajaccio

Une préoccupation constante : le bien des enfants et des jeunes

Les révélations, si fréquentes, d’abus sexuels concernant les enfants et les jeunes ne tombent jamais dans l’indifférence. L’émotion ne s’émousse pas. Chaque « affaire » trouble les esprits et ébranle l’opinion. Et quand il arrive qu’un membre de l’Église soit mis en cause, les réactions atteignent une très grande violence, la déception étant à la hauteur des attentes. On ne peut que louer l’extrême sensibilité à l’égard des souffrances et malheurs des enfants et des jeunes : leur présent, leur avenir, doivent rester la préoccupation majeure et constante de tous. Au-delà, une prévention efficace ne peut faire l’économie de certaines étapes.