Bienvenue sur le site du Diocèse d'Ajaccio

Messes diocésaines

Démarche pour voir une Messe diocésaine en direct sur le site diocésain

La Quête en ligne !

En ces temps troublés et malgré le confinement, la vie chrétienne continue.
Nous nous efforçons de vous donner les moyens de prier en communion les uns avec les autres.
Vous souhaitez continuer à soutenir votre Eglise depuis chez vous ? 

Rien de plus simple grâce à l’application La Quête ou en passant par le site jedonnealeglise.fr 

Communiqués

Éditos de l'évêque

Articles éditoriaux

Prenez le temps de prier...

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 22, 34-40)

Dimanche 25 octobre 2020

En ce temps-là,
les pharisiens,
apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens,
se réunirent,
et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus
pour le mettre à l’épreuve :
« Maître, dans la Loi,
quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton cœur,
de toute ton âme et de tout
ton esprit.
Voilà le grand, le premier commandement.
Et le second lui est semblable :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
De ces deux commandements
dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

  Acclamons la Parole de Dieu.

L'actu en vidéos

Annonce construction nouvelle église St Jean-Paul II à Porticcio

Lisons la Parole de dieu ! 4/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 4/4

Lisons la Parole de Dieu ! 3/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 3/4

Lisons la parole de Dieu ! 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 1/4

Lisons la Parole de Dieu ! 1/4

Introduction à l'oraison 5/5

Introduction à l'oraison 4/5

Évêché d'Ajaccio

Une préoccupation constante : le bien des enfants et des jeunes

Les révélations, si fréquentes, d’abus sexuels concernant les enfants et les jeunes ne tombent jamais dans l’indifférence. L’émotion ne s’émousse pas. Chaque « affaire » trouble les esprits et ébranle l’opinion. Et quand il arrive qu’un membre de l’Église soit mis en cause, les réactions atteignent une très grande violence, la déception étant à la hauteur des attentes. On ne peut que louer l’extrême sensibilité à l’égard des souffrances et malheurs des enfants et des jeunes : leur présent, leur avenir, doivent rester la préoccupation majeure et constante de tous. Au-delà, une prévention efficace ne peut faire l’économie de certaines étapes.