Bienvenue sur le site du Diocèse d'Ajaccio

Actualité...

Horaires des messes

L'agenda du Diocèse

Démarche pour voir une messe en direct sur le site diocésain

Communiqués

Éditos de l'administrateur diocésain

Articles éditoriaux

Prenez le temps de prier...

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 1, 35-42)

dimanche, 2ème Semaine du Temps Ordinaire — Année B

En ce temps-là,
Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit :
« Voici l’Agneau de Dieu. »
Les deux disciples entendirent ce qu’il disait,
et ils suivirent Jésus.
Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient,
et leur dit :
« Que cherchez-vous ? »
Ils lui répondirent :
« Rabbi – ce qui veut dire : Maître –,
où demeures-tu ? »
Il leur dit :
« Venez, et vous verrez. »
Ils allèrent donc,
ils virent où il demeurait,
et ils restèrent auprès de lui ce jour-là.
C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).
André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples
qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus.
Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit :
« Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ.
André amena son frère à Jésus.
Jésus posa son regard sur lui et dit :
« Tu es Simon, fils de Jean ;
tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

  Acclamons la Parole de Dieu.

L'actu en vidéos

Les adieux de Jésus 3/3

Les adieux de Jésus 2/3

Messe de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie pour les Corses de la Diaspora

Les adieux de Jésus 1/3

Denier de l'Église catholique de Corse 2020

Annonce construction nouvelle église St Jean-Paul II à Porticcio

Lisons la Parole de dieu ! 4/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 4/4

Lisons la Parole de Dieu ! 3/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 3/4

Lisons la parole de Dieu ! 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 1/4

Lisons la Parole de Dieu ! 1/4

Introduction à l'oraison 5/5

Introduction à l'oraison 4/5

Évêché d'Ajaccio

Une préoccupation constante : le bien des enfants et des jeunes

Les révélations, si fréquentes, d’abus sexuels concernant les enfants et les jeunes ne tombent jamais dans l’indifférence. L’émotion ne s’émousse pas. Chaque « affaire » trouble les esprits et ébranle l’opinion. Et quand il arrive qu’un membre de l’Église soit mis en cause, les réactions atteignent une très grande violence, la déception étant à la hauteur des attentes. On ne peut que louer l’extrême sensibilité à l’égard des souffrances et malheurs des enfants et des jeunes : leur présent, leur avenir, doivent rester la préoccupation majeure et constante de tous. Au-delà, une prévention efficace ne peut faire l’économie de certaines étapes.