Bienvenue sur le site du Diocèse d'Ajaccio

Actualité...

Horaires des messes

L'agenda du Diocèse

Messe en replay du dimanche

Démarche pour voir une Messe diocésaine en direct sur le site diocésain

Communiqués

Éditos de l'évêque

Articles éditoriaux

Prenez le temps de prier...

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( Mt 25, 14-30)

15 NOVEMBRE 2020 – 33ème dimanche du Temps Ordinaire — Année A

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
« C’est comme un homme qui partait en voyage :
il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
À l’un il remit une somme de cinq talents,
à un autre deux talents,
au troisième un seul talent,
à chacun selon ses capacités.
Puis il partit.
Aussitôt,  celui qui avait reçu les cinq talents
s’en alla pour les faire valoir
et en gagna cinq autres.
De même, celui qui avait reçu deux talents
en gagna deux autres.
Mais celui qui n’en avait reçu qu’un
alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.
    Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint
et il leur demanda des comptes.
Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha,
présenta cinq autres talents
et dit :
‘Seigneur,
tu m’as confié cinq talents ;
voilà, j’en ai gagné cinq autres.’
Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ;
voilà, j’en ai gagné deux autres.’
Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
    Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur,
je savais que tu es un homme dur :
tu moissonnes là où tu n’as pas semé,
tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.
Le voici. Tu as ce qui t’appartient.’
Son maître lui répliqua :
‘Serviteur mauvais et paresseux,
tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé,
que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
Alors, il fallait placer mon argent à la banque ;
et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
Enlevez-lui donc son talent
et donnez-le à celui qui en a dix.
À celui qui a, on donnera encore,
et il sera dans l’abondance ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
Quant à ce serviteur bon à rien,
jetez-le dans les ténèbres extérieures ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !’ »

  Acclamons la Parole de Dieu.

L'actu en vidéos

Denier de l'Église catholique de Corse 2020

Annonce construction nouvelle église St Jean-Paul II à Porticcio

Lisons la Parole de dieu ! 4/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 4/4

Lisons la Parole de Dieu ! 3/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 3/4

Lisons la parole de Dieu ! 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 2/4

Prier dans la lumière du Ressuscité 1/4

Lisons la Parole de Dieu ! 1/4

Introduction à l'oraison 5/5

Introduction à l'oraison 4/5

Évêché d'Ajaccio

Une préoccupation constante : le bien des enfants et des jeunes

Les révélations, si fréquentes, d’abus sexuels concernant les enfants et les jeunes ne tombent jamais dans l’indifférence. L’émotion ne s’émousse pas. Chaque « affaire » trouble les esprits et ébranle l’opinion. Et quand il arrive qu’un membre de l’Église soit mis en cause, les réactions atteignent une très grande violence, la déception étant à la hauteur des attentes. On ne peut que louer l’extrême sensibilité à l’égard des souffrances et malheurs des enfants et des jeunes : leur présent, leur avenir, doivent rester la préoccupation majeure et constante de tous. Au-delà, une prévention efficace ne peut faire l’économie de certaines étapes.