Paroisses
La quête en ligne !
Faire un Don
Faire un signalement
Faire dire une messe

La question du mois : que représente pour vous la Vierge Marie ?

SAINTE MARIE ! pour moi Marie, est une femme importante qui compte dans ma vie. Elle est bien sur la Vierge Marie, la mère de Dieu, notre mère à tous et elle est toujours présente auprès de nous.

De tout là-haut dans les cieux, elle a marqué ma vie ; je suis issue d’une famille chrétienne, je l’ai toujours connue, je sais depuis que je suis enfant et encore plus avec l’âge qu’elle veille sur nous, elle est présente dans nos vies. Elle me guide dans mon chemin , je lui parle souvent, comme on parle à une mère, à une amie proche, je la prie, je l’écoute le matin à mon réveil au travers de magnifiques chants et cantiques  comme « Marie couronnée d’étoiles », « la première en chemin », « Marie tendresse dans nos vies »,  sans oublier « salut Reine du Rosaire » et  Dio Vi Salvi Regina. Ces paroles sur la musique me mettent en joie avant de commencer la journée, je partage ainsi un beau moment avec la Vierge Marie. Marie représente pour moi la tendresse, la bienveillance, l’écoute, la présence. Je la porte aussi sur moi autour du cou sur une chaîne. 

La Vierge Marie est cette dame que l’on prie, que l’on implore, et surtout que l’on remercie jour après jour pour qu’elle intercède auprès du Christ son fils, notre Seigneur.

Elle a été choisie par le Père pour mettre au monde son enfant Jésus Christ, elle était là sur le chemin de croix et au pied de la croix auprès de son fils crucifié, elle l’a vu souffrir. Elle a connu le mystère, le bonheur et la joie , tant de tristesse et de souffrance, comme nous finalement  qui croyons en elle.  

Je raconte son histoire, et celle de Dieu, aux enfants que j’accompagne en première année de catéchisme dans mon village d’AFA. Ces temps partagés avec les enfants sont juste merveilleux. Ils connaissent les prières à la Vierge Marie, ils savent la reconnaître par ses vêtements blanc et bleu dans l’Église, ils   écrivent des prières qu’ils placent dans une boite qu’ils ont créée, en espérant qu’elles monteront jusqu’au ciel pour qu’elles soient exaucées.  

Ils connaissent l’histoire de la petite Bernadette à Lourdes qui a été visitée par la Vierge Marie que l’on appelle l’Immaculée conception.

J’essaie tous les ans pour la fête de la Nativité, de me rendre sur des lieux de pèlerinage comme notre Dame de Lavasina, A Santa di u Niolu ou A Madonna di  Pancherraccia,  avec mon mari, mes enfants ou des ami ; ce sont des lieux apaisants où l’on se retrouve devant la Reine de Corse qui est si belle,  si présente.  

J’aime entrer dans les églises peu importe le lieu, me présenter devant la Vierge en silence, dans le plus grand respect, et ressentir cette émotion profonde qui presque me coupe le souffle. Je l’observe et souris  à chaque fois car  elle illumine l’espace de sa présence, ou plutôt de sa présence   spirituelle. Quand je suis heureuse je la remercie, quand je suis triste je lui demande de m’aider à surmonter les moments difficiles, quand j’ai besoin d’aide je lui parle, je sais qu’elle est là, pas très loin. Dans ma vie, j’ai eu recours à elle pour des situations particulières, elle a défait des nœuds et même je pourrais dire à rendu de la vie à la vie, je la remercierais jusqu’à ma mort. Je sais que le jour de mon départ vers l’autre rive, elle m’attendra, elle m’ouvrira les portes de  l’Altru Mondu. J’imagine que les femmes de ma famille trop tôt disparues sont auprès de Marie, qu’elles vivent au ciel avec leur Sainte Mère.  Pour mon mariage, j’ai demandé au prêtre de rentrer dans l’église sur l’Ave Maria, l’émotion était au rendez-vous. J’avais besoin de ce cantique, je ne saurais pas dire pourquoi, mais c’était celui-ci et pas un autre. 

En ce mois de Mai, si beau, mois de la Vierge, nous sommes je pense, nous les femmes, amenées à partager avec elle l’amour, nous préparer à son couronnement et apprendre aux enfants qu’il faut l’aimer et lui parler. Qu’à la fin de ce mois   marial, ils orneront la tête de la Vierge Marie d’une belle couronne et déposeront des fleurs à ses pieds.

Je peux dire fièrement que la Vierge fait partie de moi et de ma vie.  J’ai des statues ou des icônes   d’elle chez moi, des chapelets, qui me protègent.

Par Marie-Ange Miniconi, catéchiste à Afa