La confirmation

Qu’est-ce que le sacrement de confirmation ?

Il s’agit d’un rite qui est le « complément » du baptême. Tout baptisé doit normalement recevoir le sacrement de confirmation.

Il est donné par l’évêque ou par un prêtre délégué de l’évêque. Celui qui confirme étend les mains sur la personne avec une prière ; il demande que vienne en elle l’Esprit Saint qui habite Jésus en plénitude. Puis avec le saint chrême, une huile sainte, il marque le front de la personne en lui disant :

« (prénom de la personne), sois marqué(e) de l’Esprit Saint, le don de Dieu. »

On doit donner à celui qui reçoit la confirmation un parrain ou une marraine, obligatoirement déjà confirmé(e), si possible parrain ou marraine de baptême.

Quel est l’effet de la confirmation ? À quoi la confirmation engage-t-elle ?

La confirmation confère la plénitude du don de l’Esprit Saint. Elle affermit le lien du confirmé avec l’Église.

Celui-ci reçoit du Christ et de l’Église mission et force de témoigner de sa foi en Jésus, par sa parole et sa façon de vivre ; il s’engage à faire connaître la foi de l’Église et à la défendre, lorsque les occasions lui en sont offertes.

La confirmation se reçoit dans l’appartenance à une communauté chrétienne concrète, qui célèbre la messe chaque semaine et se nourrit de la communion hebdomadaire au Corps du Christ.

Dans la pratique ...

À quel âge recevoir la confirmation et comment la préparer ?

Dans notre Église de rite latin, la confirmation est donnée à des personnes pouvant la demander librement et en connaissance de cause, enfants déjà grands, adolescents ou adultes.

Le parcours d’initiation chrétienne des enfants et adolescents comprend normalement la préparation et la célébration de la confirmation, en général entre 12 et 15 ans, en Corse.

Une personne « hors parcours » n’ayant pas été confirmée est invitée à prendre contact avec sa paroisse pour pouvoir se préparer à ce sacrement.