A la rencontre de Ludovic Mucci… »

Ils étaient plusieurs adultes cette année à demander le baptême. Un cheminement particulier est proposé à ces catéchumènes. Ludovic Mucci est l’un d’eux. Partons à sa rencontre…

Pour quelles raisons avez-vous demandé le baptême ?

C’est en ayant vu des témoignages de personnes qui s’étaient converties au christianisme ; notamment, parmi ces personnes, il y avait des anciens francs-maçons, des anciens musulmans, cela m’a intrigué et j’ai alors cherché à en savoir plus. Par la suite, j’ai découvert un reportage sur la vie de saint Padre Pio dont je n’avais jamais entendu parler auparavant et cela m’a profondément frappé. Ce reportage a vraiment été un moment clé, et de là a commencé mon cheminement. J’ai commencé à lire la Bible et cela a été un moment très fort pour ma conversion, particulièrement la lecture des évangiles.

Par la suite, je suis allé à la rencontre d’un prêtre qui a su, au fil des entrevues, répondre à mes questions et surtout m’expliquer ce que représentait le baptême. à la suite de ces rencontres, et aidé par les prières, devenir enfant de Dieu était devenu essentiel pour moi. J’ai donc fait une demande auprès de  l’église catholique, afin de recevoir le sacrement du baptême pour devenir enfant de Dieu, et par la suite recevoir les autres sacrements de l’église pour vivre encore plus pleinement ma foi. 

Quelles découvertes avez-vous fait sur votre chemin de préparation ?

Durant le chemin de préparation j’ai fait de très belles rencontres, vécu de beaux moments de partage avec les fidèles de la paroisse, avec toutes les autres personnes qui se préparaient au baptême et à la communion, et avec les personnes qui m’ont accompagné pendant ces deux ans. Sans oublier le père Georges Nicoli qui nous a apporté énormément tant sur le plan spirituel que sur le plan théologique. La retraite qui a eu lieu à Saint-Hyacinthe avec l’évêque de Corse, Monseigneur de Germay, a vraiment été très enrichissante à tous points de vue, ponctuée de très belles rencontres, pour finalement me laisser un très bon souvenir. Tout ce cheminement m’a permis de découvrir l’importance de la place que la messe du dimanche a dans la vie d’un chrétien, chose que j’avais totalement mise a l’écart avant de vraiment  comprendre que c’était nécessaire à la vie chrétienne. La prière quotidienne également a pris une place très importante dans ma vie aujourd’hui. J’ai finalement pu prendre conscience de ce qu’étaient réellement les sacrements de l’initiation au sein de l’église catholique romaine, et l’importance de devenir membre de cette église. Dans les moments difficiles et les moments de doute, j’ai constaté que le Seigneur était toujours présent pour me ramener vers lui, d’une manière ou d’une autre, ce qui a renforcé encore plus ma foi et qui m’a fait grandir durant ma préparation au baptême. 

Quelle place aimeriez-vous que l’on vous fasse au sein de l’Église ?

Pour le moment je n’ai pas encore une idée précise sur la question. Je vais déjà essayer de m’investir de plus en plus au sein de la paroisse, me mettre davantage à sa disposition et peut-être aussi pouvoir accompagner d’autres personnes qui demandent le baptême et la communion.

Propos recueillis par François Grimaldi d’Esdra.