Saint Quentin (+3e s.)

Il était romain, cinquième enfant, si l’on en croit son nom, ce qui était rare dans le Bas-Empire. Il partit pour la Gaule avec plusieurs compagnons pour évangéliser cette région du Beauvaisis et de la Picardie. Selon les « actes » de sa vie, son succès provoqua la colère du préfet romain qui le fit mettre à mort à Vermand, ville qui prendra son nom : Saint-Quentin.

La parole est vivante lorsque ce sont les actions qui parlent. Je vous en prie, que les paroles se taisent et que les actions parlent. Nous sommes pleins de paroles et vides d’actions. A cause de cela, le Seigneur nous maudit comme il a maudit le figuier qui ne portait que des feuilles et pas de fruits.

(Saint Antoine de Padoue)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).