Saints Simon et Jude (+1er s.)

Simon le Zélote pour le distinguer de Simon-Pierre et Thaddée pour le distinguer de Judas. Simon appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l’occupation romaine, mais le message du Christ fut pour lui la découverte de l’universalité de l’amour de Dieu. Saint Jean nous rapporte la question de saint Jude lors de la dernière Cène : « Pourquoi te découvres-tu à nous et non pas au monde ? » (Jean 14, 22). Jésus y répondra indirectement : « Si quelqu’un m’aime, il gardera mon commandement. » Dans la liste des apôtres, ils sont côte à côte et la tradition les fait mourir ensemble en Perse.

Ne demandez pas ce qu’il ne vous est pas réservé de savoir. Ne cherchez pas la cause de la préférence. Adorez mes conseils. Tout ce qui vous regarde sur ce sujet, c’est qu’il faut garder les commandements. Tout le reste est le secret de mon Père.

(Bossuet – Méditations sur l’Evangile)

Apprenons de ce saint apôtre Jude à demeurer en repos, non sur l’évidence d’une réponse précise, mais sur l’impénétrable hauteur d’une vérité cachée.

(Bossuet – Méditations sur l’Evangile)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).