Bienvenue à la paroisse

Curé
M. L’abbé Frédéric DESPRÉS

despre

Contact  

Presbytère
Paroisse Saint Antoine abbé
Route de Calvi-Mezzavia
20167 Ajaccio

04.95.21.48.26

fredericdespres@gmx.fr

Unité paroissiale de Mezzavia & Alata - HORAIRES DES MESSES

Vendredi 1er oct.

Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus

Mezzavia : 18 h : Messe

Mezzavia : 18 h 45 : Partage biblique

Samedi 2 octobre

Sts Anges Gardiens

Alata : 16 h : Mariage entre M. Johan Maire et Melle Olivia Vigilanti

Mezzavia : 18 h : Messe dominicale

Dimanche 3 oct.

27e dim. du T. Ord.

Afa : 10 h 30 : Messe dominicale

Pas de messe sur le secteur

Mercerdi 6 octobre Quarcetto (Vero) : Journée de rentrée du catéchisme en doyenné, voir affiche
Samedi 9 octobre

Alata : 16 h : Mariage entre M. Joseph Rossi et Melle Coraly Calistri

Mezzavia : 18 h : Messe dominicale

Dimanche 10 oct.

28e dim. du T. Ord.

Afa : 10 h 30 : Messe dominicale

San Benedetto : 18 h : Messe dom.

Samedi 16 octobre

 

Maison Béthanie (Route d’Alata, en desendant du col du Pruno, 700 m à droite) : à partir de 10 h : Journée du caté et de l’aumônerie

Mezzavia : 18 h : Messe dominicale

Dimanche 17 oct.

29e dim. du T. Ord.

Afa : 10 h 30 : Messe dominicale

Alata : 18 h : Messe dominicale

Jeudi 21 octobre Mezzavia : 18 h 45 : Partage biblique
Samedi 23 octobre

Appietto : 16 h : Mariage entre M. Frédéric Grèzes et Melle Florence Jean 

Mezzavia: 18 h : Messe dominicale

Dimanche 24 oct.

30e dim. du T. Ord.

Afa : 10 h 30 : Messe dominicale

Pas de messe sur le secteur d’Alata

 

Une permanence est assurée, pour les deux secteurs, à la paroisse de Mezzavia, les lundis, mercredis et vendredis de 10h à 12h.

Vous pouvez joindre le répondeur paroissial : 04.95.21.48.26

 

Retrouvez ce programme sur le site diocésain : www.corse.catholique.fr

Catéchisme secteurs Mezzavia-Alata rentrée 2021

    Catéchisme et Aumônerie 2021

Chers frères et soeurs,

Avec les catéchistes, nous avons préparé le programme de l’année
scolaire prochaine. La nouveauté, c’est que les journées de
rassemblement et retraite se feront à la maison « Béthanie », route
d’Alata. Je me doute un peu que les enfants auraient préférés Quarcetto
vers Vero, mais il n’y a pas encore suffisamment de locaux pour le
travail sur table et pour assurer le repli en cas de mauvais temps.

Je rappelle que sur les secteurs paroissiaux de Mezzavia et Alata,
le catéchisme a lieu à Mezzavia et à Afa. Merci de consulter les pièces
jointes pour de plus amples renseignements. Le catéchisme commence dès
le CE2.

Unis en Christ,
Abbé Frédéric Després

 

CATECHISME
(Pour les enfants nés de 2010 à 2013)

MEZZAVIA, à l’église Saint Antoine-Abbé
Deux samedis par mois
à partir du 11/09, puis les 18/09, 2/10…
De 10h à 12h

AFA,à coté du stade de l’école
1ere et 2e
années : à 16h45
Jour(s) à déterminer avec les parents

Aumônerie (Pour les collégiens)
MEZZAVIA, à l’église Saint Antoine-Abbé
Deux samedis par mois
à partir du 11/09, puis les 18/09, 2/10…
De 14h30 à 16h

Renseignements : Paroisse de Mezzavia : 04 95 21 48 26
Les lundis, mercredis et vendredis de 10h à 12h.

catéchisme 2 secteurs 2021-2022 v1

KT_Inscriptions_2021-2022

KT_Planning_2021-2022 V1

M. Jean-Pierre Olari : 06 07 77 46 24
Mme Caroline Lanfranchi : 06 75 82 10 01

 

Nouvelle SONORISATION dans l'EGLISE d'AFA

Nous avons une toute nouvelle sono à Afa grâce aux efforts de messieurs Michel Blenet, Salvator Vouakouanitou et Adrien Pirolu ainsi qu’à la municipalité d’Afa !

Deo Gratias !

***********

NOEL 2020

Christ est ressuscité ! Alléluia !

Changeons nos cœurs, et convertissons nous vers le Christ .

Revenons à l’humilité du Christ, de sa naissance dans la pauvre et humble crèche…mais quelle confiance en Marie et Joseph !

Il est notre sauveur, il nous libère du péché .  Dieu soit béni !

Dernières infos TOUSSAINT 2020

***********

Confinement :

-> CI DESSOUS

Paris, le 26 novembre 2020

JAUGE À 30 PERSONNES CE DIMANCHE : UNE MESURE QUI DEMEURE IRRÉALISTE ET
INAPPLICABLE
C’est avec regret que la Conférence des évêques de France (CEF) apprend que la jauge de 30
personnes par lieu de culte pour les célébrations est maintenue pour ce dimanche. Après
l’appel du Président de la République à l’issue de son discours du mardi 24 novembre, elle
attendait une rectification de cette mesure et la mise en place d’une « jauge réaliste » dès ce
28 novembre. Il n’en est rien !
Le Premier ministre explique sa fermeté par la situation épidémiologique ; néanmoins les
protocoles présentés par les différentes religions auraient pu permettre des décisions plus
facilement applicables et équitables.
La CEF s’interroge sur les véritables critères utilisés par le gouvernement pour fixer les
conditions de ce confinement. Certes les cultes ne sont pas des commerces mais traiter ainsi
les religions, c’est considérer comme accessoire la foi de millions de croyants. C’est une grave
erreur pour notre société tout entière.
Le Premier ministre s’est engagé à ouvrir la discussion sans attendre pour permettre dès que
possible une jauge proportionnée à la taille des édifices. La Conférence des évêques de France
réclame une véritable concertation plus efficace pour aboutir à un accord. Dans ce contexte
elle se réserve toujours la possibilité d’utiliser les moyens de droit appropriés.
La Conférence des évêques de France réaffirme l’engagement plein et entier des catholiques
dans la lutte contre cette épidémie et leur volonté de servir au plus grand bien de notre
société.

Confinement pâques 2020

Christ est ressuscité ! N’ayons pas peur en cette période troublée… faisons lui confiance, prions le, demandons lui de nous décharger de nos craintes pour mieux se reposer sur son coeur aimant et miséricordieux. Belle journée à vous !

pâques 2020

Message de Pâques 2020 du pape François en intégralité :

Chers frères et sœurs, bonne fête de Pâques!

Aujourd’hui retentit dans le monde entier l’annonce de l’Eglise: “Jésus Christ est ressuscité!” – “Il est vraiment ressuscité!”.

Comme une nouvelle flamme, cette Bonne Nouvelle s’est allumée dans la nuit: la nuit d’un monde déjà aux prises avec des défis du moment et maintenant opprimé par la pandémie, qui met à dure épreuve notre grande famille humaine. En cette nuit la voix de l’Eglisea résonné : «Le Christ, mon espérance, est ressuscité!» (Séquence pascale).

C’est une autre “contagion”, qui se transmet de cœur à cœur – parce que tout cœur humain attend cette Bonne Nouvelle. C’est la contagion de l’espérance: «Le Christ, mon espérance, est ressuscité!» Il ne s’agit pas d’une formule magique, qui fait s’évanouir les problèmes. Non, la résurrection du Christ n’est pas cela. Elle est au contraire la victoire de l’amour sur la racine du mal, une victoire qui “ n’enjambepas” la souffrance et la mort, mais les traverse en ouvrant une route dans l’abime, transformant le mal en bien: marque exclusive de la puissance de Dieu.

Le Ressuscité est le Crucifié, pas un autre. Dans son corps glorieux il porte, indélébiles, les plaies: blessures devenues fissures d’espérance. Nous tournons notre regard vers lui pour qu’il guérisse les blessures de l’humanité accablée.

Aujourd’hui ma pensée va surtout à tous ceux qui ont été directement touchés par le coronavirus: aux malades, à ceux qui sont morts et aux familles qui pleurent la disparition de leurs proches, auxquels parfois elles n’ont même pas pu dire un dernier au revoir. Que le Seigneur de la vie accueille avec lui dans son royaume les défunts et qu’il donne réconfort et espérance à ceux qui sont encore dans l’épreuve, spécialement aux personnes âgées et aux personnes seules. Que sa consolation ne manque pas, ni les aides nécessaires à ceux qui se trouvent dans des conditions de vulnérabilité particulière, comme ceux qui travaillent dans les maisons de santé, ou qui vivent dans les casernes et dans les prisons. Pour beaucoup, c’est une Pâques de solitude, vécue dans les deuils et les nombreuses difficultés que la pandémie provoque, des souffrances physiques aux problèmes économiques.

Cette maladie ne nous a pas privé seulement des affections, mais aussi de la possibilité d’avoir recours en personne à la consolation qui jaillit des Sacrements, spécialement de l’Eucharistie et de la Réconciliation. Dans de nombreux pays il n’a pas été possible de s’en approcher, mais le Seigneur ne nous a pas laissés seuls! Restant unis dans la prière, nous sommes certains qu’il a mis sa main sur nous (cf. Ps 138, 5), nous répétant avec force: ne crains pas, «je suis ressuscité et je suis toujours avec toi» (cf. Missel romain)!

Que Jésus, notre Pâque, donne force et espérance aux médecins et aux infirmiers, qui partout offrent au prochain un témoignage d’attention et d’amour jusqu’à l’extrême de leurs forces et souvent au sacrifice de leur propre santé. A eux, comme aussi à ceux qui travaillent assidument pour garantir les services essentiels nécessaires à la cohabitation civile, aux forces de l’ordre et aux militaires qui en de nombreux pays ont contribué à alléger les difficultés et les souffrances de la population, va notre pensée affectueuse, avec notre gratitude.

Au cours de ces semaines, la vie de millions de personnes a changé à l’improviste. Pour beaucoup, rester à la maison a été une occasion pour réfléchir, pour arrêter les rythmes frénétiques de la vie, pour être avec ses proches et jouir de leur compagnie. Pour beaucoup cependant c’est aussi un temps de préoccupation pour l’avenir qui se présente incertain, pour le travail que l’on risque de perdre et pour les autres conséquences que la crise actuelle porte avec elle. J’encourage tous ceux qui ont des responsabilités politiques à s’employer activement en faveur du bien commun des citoyens, fournissant les moyens et les instruments nécessaires pour permettre à tous de mener une vie digne et pour favoriser, quand les circonstances le permettront, la reprise des activités quotidiennes habituelles.

Ce temps n’est pas le temps de l’indifférence, parce que tout le monde souffre et tous doivent se retrouver unis pour affronter la pandémie. Jésus ressuscité donne espérance à tous les pauvres, à tous ceux qui vivent dans les périphéries, aux réfugiés et aux sans-abri. Que ces frères et sœurs plus faibles, qui peuplent les villes et les périphéries de toutes les parties du monde, ne soient pas laissés seuls. Ne les laissons pas manquer des biens de première nécessité, plus difficiles à trouver maintenant alors que beaucoup d’activités sont arrêtées, ainsi que les médicaments et, surtout, la possibilité d’une assistance sanitaire convenable. Vu les circonstances, que soient relâchées aussi les sanctions internationales qui empêchent aux pays qui en sont l’objet de fournir un soutien convenable à leurs citoyens, et que tous les Etats se mettent en condition d’affronter les besoins majeurs du moment, en réduisant, si non carrément en remettant, la dette qui pèse sur les budgets des États les plus pauvres.

Ce temps n’est pas le temps des égoïsmes, parce que le défi que nous affrontons nous unit tous et ne fait pas de différence entre les personnes. Parmi les nombreuses régions du monde frappées par le coronavirus, j’adresse une pensée spéciale à l’Europe. Après la deuxième guerre mondiale, ce continent a pu renaître grâce à un esprit concret de solidarité qui lui a permis de dépasser les rivalités du passé. Il est plus que jamais urgent, surtout dans les circonstances actuelles, que ces rivalités ne reprennent pas vigueur, mais que tous se reconnaissent membres d’une unique famille et se soutiennent réciproquement. Aujourd’hui, l’Union Européenne fait face au défi du moment dont dépendra, non seulement son avenir, mais celui du monde entier. Que ne se soit pas perdue l’occasion de donner une nouvelle preuve de solidarité, même en recourant à des solutions innovatrices. L’alternative est seulement l’égoïsme des intérêts particuliers et la tentation d’un retour au passé, avec le risque de mettre à dure épreuve la cohabitation pacifique et le développement des prochaines générations.

Ce temps n’est pas le temps des divisions. Que le Christ notre paix éclaire tous ceux qui ont des responsabilités dans les conflits, pour qu’ils aient le courage d’adhérer à l’appel pour un cessez le feu mondial et immédiat dans toutes les régions du monde. Ce n’est pas le temps de continuer à fabriquer et à trafiquer des armes, dépensant des capitaux énormes qui devraient être utilisés pour soigner les personnes et sauver des vies. Que ce soit au contraire le temps de mettre finalement un terme à la longue guerre qui a ensanglanté la Syrie bien-aimée, au conflit au Yémen et aux tensions en Irak, comme aussi au Liban. Que ce temps soit le temps où Israéliens et Palestiniens reprennent le dialogue, pour trouver une solution stable et durable qui permette à tous deux de vivre en paix. Que cessent les souffrances de la population qui vit dans les régions orientales de l’Ukraine. Que soit mis fin aux attaques terroristes perpétrées contre tant de personnes innocentes en divers pays de l’Afrique.

Ce temps n’est pas le temps de l’oubli. Que la crise que nous affrontons ne nous fasse pas oublier tant d’autres urgences qui portent avec elles les souffrances de nombreuses personnes. Que le Seigneur de la vie se montre proche des populations en Asie et en Afrique qui traversent de graves crises humanitaires, comme dans la région de Cabo Delgado, au nord du Mozambique. Qu’il réchauffe le cœur des nombreuses personnes réfugiées et déplacées, à cause de guerres, de sécheresse et de famine. Qu’il donne protection aux nombreux migrants et réfugiés, beaucoup d’entre eux sont des enfants, qui vivent dans des conditions insupportables, spécialement en Libye et aux frontières entre la Grèce et la Turquie. Et je ne veux pas oublier l’île de Lesbos. Qu’il permette au Venezuela d’arriver à des solutions concrètes et immédiates pour accorder l’aide internationale à la population qui souffre à cause de la grave conjoncture politique, socio-économique et sanitaire.

Chers frères et sœurs,

indifférence, égoïsme, division, oubli ne sont pas vraiment les paroles que nous voulons entendre en ce temps. Nous voulons les bannir en tout temps! Elles semblent prévaloir quand la peur et la mort sont victorieuses en nous, c’est-à-dire lorsque nous ne laissons pas le Seigneur Jésus vaincre dans notre cœur et dans notre vie. Lui, qui a déjà détruit la mort nous ouvrant le chemin du salut éternel, qu’il disperse les ténèbres de notre pauvre humanité et nous introduise dans son jour glorieux qui ne connaît pas de déclin.

Par ces réflexions, je voudrais souhaiter à vous tous une bonne fête de Pâques.

————————————————————–

Source : https://fr.zenit.org/

Procession Ste Lucie Vendredi 13 décembre 2019

Apportez à manger pour partager ensemble autour du Feu !

Venez nombreux !

Rentrée du catéchisme 2019!

    Catéchisme et Aumônerie 2019 – 2020

Eglise de Mezzavia

 

AFA, près du stade de l’école

1re et 2e années : à 17 h, jours à déterminer avec les parents

 

MEZZAVIA,à l’église, 2 samedis par mois, à partir du 14 septembre

1re  et 2e années : de 10h à 12h

3e année et collège : 14h30 à 16h

 

ALATA, école du col de Pruno :

1re et 2e années : après l’école, jour à déterminer avec les parents

 

Renseignements :

Pour les 2 secteurs : Paroisse de Mezzavia : 04.95.21.48.26

Pour Mezzavia : Mme Caroline Lanfranchi : 06 75 82 10 01

Pour Afa : M. Jean-Pierre Olari : 06 07 77 46 24

Pour Alata : s’adresser à Mme Michèle Barsanti

INCRIPTIONS pour le catéchisme : 

Caté secteurs Mezzavia et Alata 2019-2020

PLANNING catéchisme : 

KT_Planning_2019-2020 V2

 

San Cristofanu mercredi 21 août . Confrerie Saint Antoine

San cristofanu 21 Aostu. 18h30.

Messe + bénédiction des voitures + soirée festive animée !

Veniti numarosi !

 

ConfrerieSantAntone13juin2019Afa

Installation de la confrerie Sant Antone à AFA.

Article de Corse Matin

Pèlerinage femmes-mères ce samedi 16 Mars 2019 : venez nombreuses !

Pèlerinage des mères 2019

à CAPO DI MURU

Samedi 16 mars

Thème : Pour toi, qui suis-je?

Rencontres, marche, prières, messe

Accompagnement spirituel

par Mgr Olivier de Germay

Covoiturage à 8h au rond point du Ricanto,

Pique nique tiré du sac, retour fin d’après-midi

Contact : Cécile 06 62 84 49 96

AFFICHE (cliquer sur le bleu) :    Pelerinage des meres 2019

Pèlerinage des Hommes-pères ce samedi 30 et Dimanche 31 Mars 2019 ! Venez nombreux !

Pèlerinage des pères de famille 2019

Vizzavona

week-end des 30 et 31 mars

Marche et partage

Pause ressourcement autour de son rôle de père et d’homme Temps spirituels, rencontres, veillée de prière et diner convivial

RDV samedi 30/3 vers 9h gare de Tattone

Départ dimanche 31/3 vers 9h

Covoiturage, repas, hébergement organisés Hébergement possible le vendredi soir autour d’Ajaccio ou Vizzavona pour ceux qui viennent de loin

Accessible en train (départs d’Ajaccio à 7h45 et Bastia 6h30 / retour dimanche 11h20 pour Ajaccio et 9h50 pour Bastia)

Contact : Brice – 06 72 20 09 90

AFFICHE (cliquer sur le lien bleu) : affiche pélé_V3

 

Partition pour la journée des familles du 14 oct 2018

Répétition SAMEDI 6 pour les intéressés.

Contact : 06 98 28 76 45

FeuilleChantMesse14Oct2018

mon_pere_je_m_abandonne_a_toi

ecoute_ton_dieu_t_appelle

par-toute-la-terre

transformation

Venez-approchons-nous

 

Squadra canta - équipe de chant polyphonique corse

Régulièrement des répétitions sont prévues le mardi soir entre 21h et 23h pour se former et progresser.

Animation de messes et offices divers. Animation particulières à la demande.

Venez apprendre et perpétuer cette belle tradition !

Prendre contact avec la paroisse.

Servir à l'autel

Garçon… tu as entre 6 et 18 ans ?

service messe2

Aider le prêtre,

Découvrir les secrets de la liturgie,

Rencontrer Jésus à l’autel,

Apprendre et servir la messe,

 

POURQUOI PAS MOI ?

  • Se présenter 15 min minimum avant chaque messe pour se préparer
  • Tu intégreras une équipe de jeunes et l’on te confiera des responsabilités (croix, cierges, encens, micro, cloches…)
  • Tu auras un équipement liturgique personnel
  • Tu rencontreras des jeunes garçons de tous âges
  • Tu recevras une formation liturgique et spirituelle

Quand est-ce que je peux commencer ?

  • Tous les dimanches à 10h00 à l’église d’Afa :  répétition/formation

POUR SE FORMER : livrets bien faits avec des explications sur ce que fait chaque servant de messe

http://paroisse-chatou.com/Documents-complementaires-de-formation-des-servants-d-autel-de-la-Paroisse-de

Le Seigneur t’attend,  

Nous t’attendons,

service messe

A très bientôt !                                         Contacter :   06 98 28 76 45  (Guillaume)

Informations régulières sur : https://www.corse.catholique.fr/le-diocese/les-paroisses-de-corse/unites-paroissiales-de-alata-mezzavia/

Baptême de mon enfant

Préparation baptême :

CLIQUER ICI pour TELECHARGER LE FORMULAIRE : MEZZAVIA Formulaire bapteme a remplir 

Merci de contacter la permanence au 04 95 21 48 26

l’idéal est de passer à la permanence en semaine le LUNDI / MERCREDI / VENDREDI entre 10h et 12h afin de procéder à une première rencontre.

Il vous sera donné un formulaire de baptême à remplir.

Par la suite vous serez conviés à 2 sessions de formation (le soir entre 20 et 21h30) pour préparer le baptême.

Si vous avez des questions particulières , n’hésitez pas à contacter la permanence, ou demander le contact des équipes de baptême.

PARRAIN et MARRAINES : Comment et pourquoi ?

Parrain & Marraine !

Baptême : Quel est le rôle spirituel du parrain et de la marraine ?

Des lettres, des cadeaux, des vacances ensemble ?  Oui pour développer le côté humain de la relation parrain-marraine filleul ! Mais qu’en est-il du côté spirituel ? Que faire pour accompagner spirituellement son filleul, même petit ? Voici 3 pistes pour cheminer dans la parenté spirituelle. 

Pendant la célébration du baptême, la marraine est invitée à revêtir l’enfant du vêtement blanc, et le parrain à tenir le cierge allumé. Mais cela ne se limite pas à un simple rôle de figurants ! Ni à celui de Père Noël les années suivantes ! L’Eglise leur définit une place importante dans la vie du futur baptisé. Elle les exhorte à avoir « une véritable responsabilité humaine et spirituelle dans l’initiation chrétienne » de leur filleul (Rituel du baptême).

Le rôle « humain » consiste à tisser une relation particulière d’affection et de confiance entre le parrain, la marraine et son filleul. Cette relation se construit au travers du temps passé ensemble, de l’attention portée l’un à l’autre, des cadeaux offerts à certaines occasions etc

Quel est le rôle spirituel ? Comment le remplir envers ses filleuls encore petits et le maintenir quand ils grandissent ?

1. Aider son filleul à faire grandir sa foi

La première mission des parrains et marraines « consiste à aider les parents afin que l’enfant parvienne un jour à professer la foi et l’exprimer dans sa vie. » (Rituel du baptême)

Se soucier de l’éducation chrétienne de son filleul peut commencer dès son plus jeune âge ! Très tôt, à l’âge où les enfants regardent leurs premiers livres, tiennent leurs premiers jeux dans les mains, le parrain et la marraine peuvent offrir des livres adaptés, racontant la vie de Jésus, des imagiers de la Création, des puzzles ou des figurines de la crèche… Autant d’objets qui abordent de front la foi chrétienne et qui constituent une magnifique occasion de lui parler de Jésus. Nul besoin de longs discours théologiques mais simplement lui faire passer le message que Dieu existe, que Jésus a vécu sur terre, et qu’Ils nous aiment d’un amour infini.

Lorsqu’il grandit, il s’agit de répondre à ses interrogations, accueillir ses doutes, veiller à ce qu’il bénéficie de cours de catéchisme, de la grâce des sacrements, et être présent lors des grandes étapes de sa vie chrétienne : première communion, profession de foi, confirmation.

Etre parrain, marraine, c’est devenir auprès de lui un témoin de la foi, c’est essayer d’incarner un modèle de vie chrétienne, et montrer ainsi que le baptême engage pour toute la vie. Cécile, une filleule âgée de 35 ans, raconte : « Même si, maintenant que j’ai grandi, nous ne nous voyons pas très souvent, mon parrain est pour moi un exemple dans le sens où j’admire sa manière d’être, sa manière de vivre, la famille qu’il a fondé, les activités dans lesquelles il s’est investi. Il ne s’en rend pas compte mais il a toujours pour moi ce rôle de parrain, pas le rôle de celui qui offre des cadeaux aux anniversaires, mais de celui qui mène sa barque dans la vie de la même manière dont j’aimerais mener la mienne. »

2. La parenté spirituelle : un lien symbolique entre parrain marraine et filleul

Le baptême, premier sacrement de l’initiation chrétienne, est une seconde naissance, au cours de laquelle un enfant devient Enfant de Dieu. Pour accéder à ce nouvel état, il est accompagné d’un parrain et d’une marraine, parenté symbolique, pensée sur le modèle de la relation parentale. D’ailleurs, les mots mère et marraine, père et parrain, fille, fils et filleul, ont les mêmes racines étymologiques : mater, pater, filius. La dualité homme-femme du parrain et de la marraine a été retenue par l’Eglise pour suggérer la parenté spirituelle.

Celle-ci élargit, dans un sens spirituel, la famille de l’enfant : « Chaque petit enfant, pour son baptême, doit avoir son parrain. Celui-ci représente la famille du futur baptisé, en tant qu’elle doit prendre une certaine extension spirituelle. Il personnifie par ailleurs l’Eglise en tant qu’elle est notre mère. » (Rituel du baptême)

3. Représenter le rôle maternel de l’Eglise

Le jour du baptême, l’Eglise et la communauté chrétienne accueillent un nouveau baptisé, un nouveau chrétien. Aux parents, parrain et marraine, d’œuvrer pour que ce nouvel Enfant de Dieu trouve et prenne sa place dans la communauté chrétienne. Le Père André Mouton explique comment les parrains et marraines deviennent les délégués de la communauté, et en quoi l’Eglise a un rôle maternel :
« Certes, les parents gardent toute leur responsabilité quant au cheminement spirituel et à la croissance dans la foi de leur enfant. Mais c’est l’Eglise qui l’a accueilli en son sein, et c’est la communauté paroissiale, dont il est membre, qui a en charge le plein épanouissement de sa qualité de fils ou de fille de Dieu.(…) Choisis par les parents, les parrain et marraine deviennent comme les délégués de la communauté chrétienne, pour témoigner de sa présence auprès de l’enfant et faire en sorte qu’il profite pleinement de ce rôle maternel de l’Eglise.»

Enfin, parrains, marraines, n’oublions pas de prier pour nos filleuls !

https://fr.aleteia.org/2017/07/16/bapteme-quel-est-le-role-spirituel-du-parrain-et-de-la-marraine/

 

http://cybercure.fr/archives/bapteme_parrain.htm

Procession de la St Antoine de Mezzavia

Procession de St Antoine Abbé 17 janvier à Mezzavia.

Messe et bénédiction des pains le matin à 10h30.

Chapelet 14h30.

Procession à 15h dans le bourg de Mezzavia.

16h Galette des rois et buffet offert par la mairie.

MERCI A TOUS POUR VOTRE INVESTISSEMENT POUR CETTE BELLE JOURNEE !

Journée des familles 21 mai 2017 - Eglise de Mezzavia

Messe des familles le 21 mai 2017 à Mezzavia.

Un bien beau moment pour la paroisse réunie !

Confirmations le 18 juin 2017 - Présence de Mgr De Germay

Communions le 25 juin 2017 - Eglise d'AFA

Test