Paroisses
La quête en ligne !
Faire un Don
Faire un signalement
Faire dire une messe

Heureux temps pascal à la Corse !

En ce mois d’avril nous avons vécu le temps de la Passion. La Semaine Sainte est ce moment unique de l’année où les chrétiens célèbrent la mémoire de ce que Jésus a fait pour nous. Jésus a parlé et enseigné mais Jésus a donné sa vie pour nous. Son geste ultime nous sauve.

Nous avons vécu la messe chrismale à la cathédrale d’Ajaccio le mardi saint et la messe de la Cène du Seigneur le jeudi saint. Le vendredi saint Jésus meurt, le samedi saint c’est le jour du grand silence et la nuit de Pâques, des catéchumènes ont été baptisés dans nos paroisses lors de la célébration de la Vie. Jésus ressuscité est le signe de l’espérance pour notre humanité.

Notre société de Corse a besoin, plus que jamais, de cette nouvelle Vie. Notre société marquée par les douleurs et les violences a besoin de changer de lunettes pour voir avec les yeux de la foi et de la joie. Nos violences révèlent un mal-être de la société. Nous ne pouvons pas nous limiter à constater cette souffrance ou, pire, à nous habituer à la violence. En tant que croyants et héritiers du Ressuscité, nous devons retrouver le chemin de la Vie, de la paix et de la joie. Ces dernières semaines, la vie sociale, les rues et les réseaux sociaux nous ont parlé d’une Corse violente. Je ne crois pas que le peuple corse se limite à cette image. Je suis convaincu qu’il y a un potentiel de Vie et de force pour construire la Corse de demain en partant d’une logique de réconciliation, de réparation et de pacification.

Les cris de douleur et de violence nous empêchent de crier : alléluia ; un alléluia nous libérant de nos peurs et de nos colères.  Le temps pascal doit nous faire sortir des tombeaux de nos zones d’ombre pour retrouver la force et la joie de la lumière. Nous devons passer des déformations du vendredi saint aux transformations de la Pâque.

La Corse a besoin de joie et de lumière pour bâtir un avenir heureux. Notre foi est une force intérieure. Demandons au Ressuscité de visiter notre histoire pour nous guérir de nos comportements mortifères par la puissance de la Vie.

Que la Vie du Christ Ressuscité éclaire les esprits. Que nous puissions chanter ALLELUIA en toute liberté. Que notre foi aide les esprits étroits et peureux à accoucher d’une nouvelle vie sereine et féconde.

Heureux temps pascal à la Corse !

+ Mgr François Bustillo, évêque d’Ajaccio pour la Corse