Paroisses
La quête en ligne !
Faire un Don
Faire un signalement
Faire dire une messe

Décembre : fin et commencement

La période de Noël ouvre un temps où nos villes s’habillent de lumière, où les vitrines des commerces sont décorées, où l’on se rappelle les bons repas familiaux, l’importance des cadeaux et du partage. Tous ces signes de Noël sont magnifiques. Or, nous pourrions profaner l’esprit de Noël si nous réduisions nos vies à une course contre la montre pour dépenser et consommer. Un chrétien doit être vigilant pour que le matérialisme ne tue pas la beauté des valeurs chrétiennes de Noël.
Notre foi et nos célébrations, avec nos crèches et nos messes de minuit, maintiennent l’âme de Noël. Sans la célébration spirituelle de Noël nous pouvons combler nos maisons de cadeaux, nous pouvons remplir notre ventre mais nous risquons de rester vides à l’intérieur.
L’esprit de Noël est beaucoup plus que la gastronomie et la générosité. Jésus vient dans nos vies pour nous combler de ce qu’il est. Son cadeau c’est l’Amour, le vrai, l’authentique, le simple. Nos cadeaux et nos festins sans l’Amour ne comblent pas les personnes.  
Laissons-nous surprendre par l’Amour de Dieu. Jésus est un Enfant, donc, il ne parle pas. Il ne fait pas des discours et il ne présente pas un programme de salut. Il est au milieu de nous, c’est tout. Sa présence simple nous bouleverse, sans doute, mais, justement c’est une présence aimable et fidèle, il est là. Il est au milieu de nous.
Alors, chantons comme les anges : Gloire à Dieu et paix aux hommes ! (cf. Luc 2,14).
Bon Noël !
Pace è salute !
+ Mgr François Bustillo, évêque d’Ajaccio pour la Corse