L’été est là !

Après la période incertaine et étrange de la crise sanitaire, nous voici prêts à bouger. La période estivale s’ouvre devant nous avec tous les désirs de changer d’air, de bouger et de se reposer. 
Mens sana in corpore sano, dit le dicton. Notre vie humaine et spirituelle a besoin de temps différents. D’ordinaire notre vie est assez frénétique. Alors, il est important de changer de rythme. La vie humaine n’est pas mécanique mais organique. Elle fonctionne selon les cycles et les saisons. L’été nous sort d’une conception robotisée de la vie humaine pour mettre en valeur les dimensions de la gratuité et de la liberté dans la vie relationnelle. 
L’été, où beaucoup de personnes profitent pour des moments désintéressés, nous donne la possibilité d’accueillir de nombreux touristes dans notre île de Beauté.  L’arrivée de tant de personnes nous pousse à nous responsabiliser pour que nos églises et nos communautés soient accueillantes. N’hésitons pas à parler de notre histoire et des traces de notre histoire par les nombreuses traditions. La Corse parle par la beauté de ses paysages, par l’authenticité de ses traditions, par la bonté de ses produits culinaires, par la qualité de ses gens et par la densité de notre foi.
Le farniente, compréhensible après une année intense, ouvre également à des rencontres gratuites, simples et vraies. Le temps d’été ouvre des nombreuses portes pour que notre vie personnelle et relationnelle soit enrichie. Pendant l’été nous avons le temps, le temps est pour nous, nous prenons le temps.
Tout le long de cette période de vacances, dans nos villes et villages, la Vierge Marie est honorée et célébrée. Quelle bénédiction de pouvoir se tourner vers la simplicité de Marie pour retrouver le souffle et la joie. Elle nous dit encore : « Faites ce qu’Il vous dira » (cf. Jean 2,5). Marie est cette figure sublime nous offrant la proximité et la bienveillance de Dieu. Si Marie est si vénérée dans notre île, c’est sans doute parce qu’elle inspire notre foi. Marie a cru, Marie a donné la vie, Marie a gardé tout dans son cœur, Marie a écouté, Marie a été solide au pied de la croix. Marie nous parle parce qu’elle est devant nous et pour nous. 
Alors, cet été, chantons notre Magnificat, voyons et célébrons le Puissant, il continue à faire des merveilles !

+ Mgr François Bustillo, évêque d’Ajaccio pour la Corse