Pourquoi se marier à l’Eglise ?

Au fond, pourquoi se marie-t-on à l’Église ? C’est avec cette interrogation qu’a débuté la journée de rencontre des futurs mariés avec notre évêque, le 25 mai dernier, à la maison Saint-Hyacinthe dans le cap corse. Une journée au cours de laquelle ont alterné des temps d’enseignement, de partage, de réflexion personnelle, d’échange en couple, sans oublier bien sûr la prière et le temps du repas partagé. 

En partant de la Genèse, Mgr de Germay a montré comment l’homme et la femme, faits « pour aimer et être aimés », sont appelés, en se mariant, à ne faire « plus qu’un », c’est-à-dire à être un signe du mystère même de Dieu : trois Personnes divines qui ne font qu’un. L’amour conjugal ne peut être réduit au seul sentiment, qui ne permet pas de s’engager pour la vie. Il peut arriver, au cours d’une vie de couple, qu’on ne « sente plus qu’on aime ». Les piliers du mariage : unité, fécondité, indissolubilité, fidélité, peuvent paraître exigeant. Et pourtant, s’ils n’en restent pas à leurs désirs superficiels (sur lesquels joue la société de consommation), les futurs époux découvrent que ces exigences correspondent à leurs désirs profonds. 

Dans le sacrement de mariage, le Christ vient à leur rencontre pour les aider à vivre un amour où l’on se décentre de soi-même pour rechercher le bien de l’autre, pour prendre soin de lui. Ainsi vécu, l’amour, au lieu de s’appauvrir, va se renouveler et se renforcer avec le temps. En entretenant leur relation au Christ, en particulier par la prière et les sacrements, les époux vont puiser à la source de l’amour qui est Dieu lui-même.  

Les questions posées à l’évêque, les discussions, ont montré que les quelque 20 couples présents ont à cœur de faire durer leur amour, et pour cela, pas de «recette miracle», mais un chemin à suivre, celui du Christ qui nous a aimés d’un amour parfait. Il faut aussi s’appuyer parfois sur les proches et sur la communauté paroissiale, dans laquelle les futurs mariés ont un rôle important. Par delà la paroisse, le véritable amour doit rayonner sur la société, les chrétiens doivent s’engager en mettant en pratique la Parole de Dieu, parfois insuffisamment connue… 

Comment construire une famille chrétienne ? Le baptême des enfants est essentiel, l’éducation religieuse est un socle indispensable, sans quoi les enfants s’éloignent de l’Église. La prière en famille, la messe du dimanche, l’exemple d’une vie tournée vers Dieu et vers les autres fortifieront les enfants.

Les couples présents à cette journée, y compris d’ailleurs les animateurs, mariés depuis longtemps, ont pu entendre, en écho à leurs attentes, une invitation au bonheur qui vient de Dieu. Le temps de prière à l’église, au cours duquel chaque couple a pu se confier au Seigneur en déposant une bougie devant l’autel, a été un moment particulièrement fort.

Par Françoise Lucciani.