Le baptême

Que donne le baptême ?

Le baptême est célébré par un triple passage dans l’eau avec la formule dite par celui qui baptise, prêtre ou diacre :

« (prénom de la personne), je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. »

Celui qui reçoit le baptême est purifié de son péché, il devient enfant adoptif de Dieu, il est recréé à l’image de Jésus, il est incorporé dans l’Église comme « membre du Christ ».

Plongé dans l’eau et dans l’Esprit Saint, il devient capable de grandir dans l’amour de Dieu et des autres, avec le Christ, jusqu’à la mort, pour ressusciter ensuite avec le Christ. Le baptême est la porte de la vie éternelle ; il est considéré comme une « nouvelle naissance ».

On doit donner à celui qui reçoit le baptême un parrain et/ou une marraine, obligatoirement déjà baptisé(e).

Pour le baptême des petits enfants une offrande de la part des parents est bienvenue (moyenne des offrandes : 50 €).

Baptême et initiation chrétienne

Le baptême ne peut être reçu qu’en lien avec une initiation chrétienne.

L’initiation chrétienne est un apprentissage. Il s’agit d’apprendre qui est Jésus, quel est le peuple de Dieu dans lequel le baptême nous introduit, sa foi, son histoire, ses rites, notamment à travers la découverte des évangiles et de la Bible. Cette initiation comprend aussi l’apprentissage de la prière, le renoncement à l’égoïsme, à la violence, au mépris de l’autre, à la rancune, bref à tout ce qui blesse notre relation à l’autre. L’initiation chrétienne est accueil de l’Esprit Saint dans la foi, qui transforme la personne dans l’amour ; elle débouche sur une relation vivante entre le baptisé et le Christ qui l’unit à Dieu notre Père et lui permet de se donner aux autres de façon généreuse et désintéressée.

L’initiation chrétienne comprend enfin la réception du sacrement de confirmation et l’entrée dans une communauté chrétienne concrète, qui célèbre la messe chaque semaine. L’initiation chrétienne débouche sur la communion hebdomadaire au Corps du Christ.

Dans la pratique ...

Comment préparer le baptême ?

Deux cas se présentent. Le futur baptisé est :

– un petit enfant incapable de choisir lui-même le baptême ;

– un enfant capable d’affirmer lui-même sa foi  ou un adolescent ou un adulte.

Dans chacun des cas, il convient de prendre contact avec le curé de la paroisse.

Quand l’enfant est trop petit pour choisir lui-même (en général moins de 7 ans), les parents doivent s’engager à ce que leur enfant puisse recevoir l’initiation chrétienne présentée plus haut. Ils sont les premiers acteurs de cette formation, qui comprend aussi l’inscription au catéchisme.

Dans les autres cas, la formation chrétienne précède le baptême ; elle est marquée par différentes étapes et doit normalement déboucher sur la confirmation et la communion.