La communion

Le repas du Seigneur

Laissons la parole à saint Paul : La veille de sa mort, « le Seigneur Jésus prit du pain, puis ayant rendu grâce, il le rompit et dit : “Ceci est mon corps qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi.” Après le repas il fit de même avec la coupe en disant : “Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi.” »

Dès les origines, les communautés chrétiennes ont eu à cœur de « faire mémoire » de la mort du Seigneur Jésus et de sa résurrection chaque dimanche en revivant le repas du Seigneur. L’évêque ou le prêtre au cœur de sa communauté refait les gestes du Christ avec le pain et le vin en redisant les paroles du Seigneur.

La messe

C’est le rassemblement hebdomadaire des communautés chrétiennes, qui se vit le dimanche ou le samedi soir. Chaque baptisé est invité à cette célébration.

La célébration se vit en deux temps. Le premier temps est centré sur la Parole de Dieu, les lectures bibliques dont la plus importante est l’Évangile ; le second temps s’articule autour du repas du Seigneur, appelé « eucharistie ». Par l’intermédiaire de l’évêque ou du prêtre qui préside en reprenant les gestes et les paroles du Christ, l’Esprit Saint fait du pain et du vin apportés sur l’autel le corps et le sang que le Seigneur a livrés à la mort sur la croix, pour que nous ayons le pardon de nos fautes et la vie en plénitude.

À chaque messe, le sacrifice d’amour que le Seigneur a offert en croix est rendu présent : le Christ est allé à l’extrême de l’amour, dans la confiance à Dieu son Père qui l’a laissé mourir et dans son refus de répondre à l’injustice par la violence. En réponse à ce sacrifice, Dieu le Père comble de pardon et de vie ceux qui accueillent le Christ.

Les baptisés reçoivent ensuite le pain de vie, le Corps du Christ, qui les unit au Seigneur et entre eux par l’Esprit Saint. Cette réception du pain de vie s’appelle la communion. La communion donne aux baptisés mission et capacité de s’offrir par amour à Dieu et aux autres dans le quotidien de l’existence.

Dans la pratique ...

Se préparer à la communion

Le parcours d’initiation chrétienne des enfants et adolescents comprend normalement la préparation et la célébration de la première communion, en général vers 10 ans, en Corse.

Une personne « hors parcours » n’ayant pas encore reçu la communion est invitée à prendre contact avec sa paroisse pour pouvoir communier. La préparation à la première communion est normalement liée avec la préparation à la confirmation.

La première communion est un engagement à participer régulièrement à la messe, qui est le rassemblement hebdomadaire des baptisés.